10 Sep 2021 Jules Delpeche étape 3 La solitaire du figaro 2021

SOLITAIRE DU FIGARO : ACTE 3 Jules marque les esprits

Cette troisième étape s’est révélée longue et difficile mais surtout riche en rebondissements. Au terme d’une régate de 4 jours éprouvants, le skipper d’ORCOM a franchi la ligne d’arrivée à Roscoff à la 12e place. Une étape au cours de laquelle Jules s’est fait brillement remarquer en signant une remontée exceptionnelle qui le propulsera en tête de flotte quelques heures durant. Le skipper breton a une fois de plus montré l’étendue de ses talents véliques et peut aujourd’hui être fier de pointer à la 3e place du classement provisoire des bizuths, à peine une minute dans le sillage d’Alexis Thomas (La Charente Maritime).

On savait que cette troisième étape de la Solitaire du Figaro entre Fécamp et Roscoff offrirait son lot de difficultés, entre bascules de vents, courants, gros coefficients de marée… Mais la bataille n’a jamais été aussi serrée que sur cette course de 624 milles (1004 km) qui a mené les figaristes au contact des côtes anglaises. « Il s’est passé plein de trucs ! » justifie Jules à l’arrivée. « Le départ a été très difficile car j’ai dû monter dans le mât dans la phase de départ. Je suis parti bon dernier mais j’ai fait une première belle remontée qui a duré 2 jours et je me suis même retrouvé en tête de la course, c’était chouette ! ». Jules a en effet profité du regroupement de la flotte après le passage du phare de Longships à la pointe de l’Angleterre pour créer la surprise. En moins de 2 heures, le skipper bien inspiré est passé de la 25e place à la tête de flotte. Epatant ! « C’était une belle émotion et j’en ai profité un maximum car je savais que la meute de loups derrière moi était affamée et que certains bénéficiaient de vents favorables. Mais j’ai bien profité d’un joli coucher de soleil, d’un bon repas et même d’une sieste en tête de flotte ! »

La suite est une succession de rebondissements tant la flotte est restée groupée. La transition au niveau de l’archipel des Scilly a été déterminante et le skipper ORCOM s’est finalement fait distancer. « Il y a en effet eu de nouveaux aléas mais je termine bien la course… c’est vraiment top. Je vois que j’ai bien progressé et je commence à être bien dans le rythme, dans une bonne cadence et surtout ne jamais rien lâcher. Je suis content. Maintenant je vais m’écrouler, j’ai très peu dormi sur cette étape » confie Jules à son équipe dès son arrivée.

Le Figaro bleu et blanc ORCOM a pointé son étrave à Fécamp ce jeudi à 13h20 avec désormais 4 heures et 11 minutes de retard cumulé sur Gaston Morvan (BRETAGNE – CMB ESPOIR), toujours premier du classement provisoire des bizuths, mais à peine 1 minute derrière l’actuel 2e Alexis Thomas (La Charente Maritime). « C’est une très bonne nouvelle car cela me remet dans le match avec Alexis qui avait pris un peu d’avance. Dommage que Gaston soit maintenant quasi inatteignable, mais on va vivre un beau final avec Alexis ! » Tout reste donc jouable lors de l’ultime étape.

Les solitaires reprendront dès dimanche à 11h le départ de la dernière étape qui les mènera de Roscoff vers Saint-Nazaire. Un parcours de 685 milles théoriques (1102 km) via l’Irlande et le Fastnet qui promet encore d’être intense tant le parcours est exigeant et où les skippers devront aller puiser loin dans leurs ressources pour tirer leur épingle du jeu. « Je suis très fatigué mais je compte bien me reposer à Roscoff. Je suis dans un bel état d’esprit pour aborder cette dernière étape. J’ai hâte d’y retourner et m’appuyer sur tout ce que j’ai appris ces dernières semaines pour faire une très belle dernière étape et encore grapiller quelques places sur mes copains ».

 

Classement provisoire après 3 étapes : https://www.lasolitaire.com/rankings/general

La cartographie : https://lasolitaire.geovoile.com/2021/tracker/

 

Le programme à Roscoff :

Vendredi 10 septembre :

  • Remise des prix à 17h30

 

Dimanche 12 septembre :

  • Présentation des skippers sur scène et appareillage des bateaux au son du Bagad du Pays des Abers à partir de 9h
  • Départ de l’étape à 11h

Retour