Le programme des opportunity zones : des incitations pour les investissements à long terme

Le Programme Américain des Opportunity Zones (Zones de développement économique) est une approche innovante visant à encourager les investissements privés à long terme au sein des collectivités américaines à faible revenu.

Ce concept a été présenté pour la première fois dans un article de 2015 intitulé « Libérer le capital privé pour stimuler la croissance économique dans les zones en difficulté ». L’objectif était de lutter contre la pauvreté persistante et la reprise inégale, qui a laissé de côté un trop grand nombre de collectivités américaines. L’idée est depuis lors soutenue par une vaste coalition d’investisseurs, d’entrepreneurs, d’animateurs de la société civile, d’économistes et d’autres parties prenantes.

En effet, de nombreuses études ont montré un recul du développement des entreprises locales dans les collectivités en difficulté au cours des dernières années, tandis que le reste du pays affichait une croissance robuste. Ce programme vise à revitaliser les collectivités en détresse au point de vue économique en s’appuyant sur des investissements privés plutôt que sur l’argent des contribuables.

Des Opportunity Zones ont été identifiées dans l’ensemble des 50 états américains, dans le District de Columbia et dans les possessions américaines.

Jusqu’à 25 % des quartiers à faible revenu correspondant aux critères du programme en matière de revenu dans chaque région ont été désignés comme des Opportunity Zones.

La Loi « Tax Cut and Jobs Act » (Loi pour l’emploi et les baisses d’impôts) permet désormais aux investisseurs ayant réalisé des plus-values et ayant des obligations fiscales de bénéficier d’un traitement fiscal favorable s’ils investissent dans des Opportunity Funds.

Retour à la page précédente