[ACTUALITÉ] ORCOM, agréé pour former les Experts-comptables stagiaires

Depuis plusieurs années, ORCOM fait partie du club très fermé des cabinets habilités pour former les Experts-Comptables Stagiaires. Le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables (CSOEC) et la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC) viennent de renouveler la totalité de notre programme de formation 2019/2020 des experts-comptables stagiaires.

Le règlement de stage d’expertise comptable du CSOEC associant la CNCC prévoit une procédure d’agrément des plans de formation des cabinets qui gèrent les formations pour leur ECS. Cette délégation porte sur l’ensemble des formations déléguables.  A ce jour seul une quinzaine de cabinets ont obtenu cet agrément qui est chaque année actualisé.

Félicitations à nos diplômés DEC 2019

Cette année, aux sessions de janvier et juillet 2019, quatre de nos collaborateurs ont décroché leur DEC (Diplôme d’Expertise Comptable). Ainsi, Emilie THIBAULT, ORCOM Paris, Romain KACI et Tony DEPLAGNE, ORCOM International, Etienne PIGUET, ORCOM Besançon, ont décroché LE passeport pour exercer la profession d’expert-comptable et commissaire aux comptes.

Le DEC, qu’est-ce que c’est ?

Le DEC, c’est l’ultime diplôme de la filière expertise comptable. De niveau Bac+8, le DEC s’obtient après avoir passé les diplômes du DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion), du DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion) et après avoir accompli un stage professionnel de 3 ans sous le contrôle de l’ordre des experts-comptables.

A la suite de ce stage professionnel, il faut valider 3 épreuves :

  • La réglementation professionnelle et déontologie de l’expert-comptable et du commissaire aux comptes
  • La révision légale et contractuelle des comptes
  • Le mémoire

A savoir : 2 sessions d’examen seulement sont organisées chaque année

Et pour devenir CAC ?

Pour exercer la profession de Commissaire aux comptes, deux possibilités existent :

  • Avoir effectué au moins 2 des 3 années de stage de fin d’étude chez un commissaire aux comptes habilité à recevoir des stagiaires puis s’être inscrit auprès d’une cour d’appel
  • Réussir les épreuves du CAFCAC qui se préparent après un stage de 3 ans similaire à celui de l’expertise comptable
Retour à la page précédente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.