[COVID-19] ORCOM garantit la continuité de service – Focus sur la gestion des paies

Face à la crise sanitaire que traversent la France, l’Europe et le monde, les équipes d’ORCOM se mobilisent pour accompagner leurs clients avec la réactivité et la proximité qui s’imposent. Tout est mis en œuvre pour assurer la continuité du service. Thibaut Closset, directeur général délégué ORCOM, revient sur la gestion des paies, particulièrement impactée par les conséquences des mesures gouvernementales.

[ORCOM] Comment s’est organisée la continuité de service dans le département paie ?

[THIBAUT CLOSSET] Pour la totalité de nos 77 gestionnaires de paie, nous avons mis en place le télétravail. Chacun et chacune dispose d’un ordinateur portable, d’un double voire d’un triple écran et d’une connexion 4G pour garantir la qualité des accès internet. Les lignes directes ont été systématiquement basculées pour assurer la permanence téléphonique.

Nos solutions logicielles, mises en place de longue date, sont totalement fonctionnelles en ligne. Leur performance n’est plus à démontrer et garantit, de surcroît en cette période, la continuité du service pour tous nos clients qui ont fait le choix d’externaliser la paie.

En termes de management, les deux responsables du service paie, Mathilde Belliard et Marie-Ange Philippotain supervisent le travail des équipes ; elles jouent un rôle centralisateur lors des réunions de service qui ont lieu, via Skype, tous les deux jours. Elles assurent l’homogénéité et la sécurité des réponses données à nos clients. 23500 bulletins de salaire seront produits à fin mars, dans les délais convenus de production.

[ORCOM] La position de l’Etat se précise sur les modalités de prises en charge de l’activité partielle. Y a-t-il des incidences sur les paies ?

[THIBAUT CLOSSET] Effectivement, il faut rappeler, à date du 20 mars 2020, que les modalités de prises en charge de l’activité partielle seront limitées aux cas avérés d’impossibilité de travail, et justifiés par une perte de chiffre d’affaires. Nous avons publié une note spécifique sur ce sujet disponible sur notre site web.

Concernant les bulletins de paie des entreprises concernées par l’activité partielle, ils devront prendre en compte les mesures prises, dès ce mois de mars, même si la déclaration n’est pas faite. Les bulletins de paie établis par ORCOM respecteront cette instruction dans les délais exigés par la loi.

[ORCOM] Les questions liées à paie et au droit social sont particulièrement impactées par la gestion de la crise, et particulièrement sensibles pour les entreprises. Comment ORCOM répond aux attentes de ses clients sur ces sujets majeurs ?

[THIBAUT CLOSSET] Nous avons renforcé notre cellule de veille juridique pour analyser, en temps réel, les informations relatives aux changements de réglementation en la matière, et rédiger des communications pour nos clients dès que cela s’avère nécessaire. Nous avons ainsi diffusé 9 notes à nos clients depuis le début de la semaine et dès la mise en place du confinement. Toutes ces informations sont également publiées et actualisées sur notre site internet. Elles sont traduites en Anglais et Italiens pour nos clients à l’international.

Nos clients peuvent s’appuyer sur ces documents pour faire face aux situations nouvelles auxquelles ils sont confrontés depuis le confinement. Ils peuvent également compter sur nos gestionnaires de paie, en lien étroit avec nos consultants en droit social, pour être accompagnés sur les mesures exceptionnelles de chômage partiel et de suppression des charges.

Je rappelle que tous nos gestionnaires de paie sont joignables au téléphone et par e-mail selon les modalités habituelles.

Retour à la page précédente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.