Femme se prenant la tete entre ses mains face a un ordinateur.

Prévenir plutôt que guérir ?

Dans un contexte économique qui se dégrade, les entreprises peuvent rapidement se retrouver confrontées à des difficultés financières. En tant que dirigeant d’entreprise, il est...

ORCOM accueille SOGEC dans le Grand Est

Un élan d’attractivité locale Il n’aura fallu que quelques mois pour que le rapprochement entre ORCOM et CFGS, implanté dans le Grand Est (Nancy, Remiremont, Saint-Dié-des-Vosges, Epinal et...

Jules aux avants postes de cette Solo Maître Coq

La 21e édition de la Solo Maître Coq avait démarré très fort mardi 30 avril pour le Skipper d’ORCOM. Dans des conditions idéales sur une mer calme (10-15 nœuds de vent) et un parcours...

Transport et coaching du dirigeant

Le coaching individuel ou en groupe, le codéveloppement, ainsi que les bilans de compétences sont devenus des outils essentiels pour accompagner les dirigeants et les cadres du secteur du...

Femmes entrepreneures : ayez confiance, osez !

Les chiffres le montrent, l’entrepreneuriat féminin est de plus en plus plébiscité. Selon l'Institut national de la Statistique, elles représentent 43% des nouveaux chefs d'entreprise. A...

Facturation électronique, par où commencer ?

À partir de 2026 et non plus 2024, toute facture devient électronique et devra transiter par des plateformes agréées de dématérialisation avant d’être transmise à ses clients. Comment...

OBM Construction tournée vers un avenir durable

Spécialisée dans la construction bois pour les établissements scolaires et les collectivités, OBM Construction, depuis 3 générations, mène son développement en famille et dans le respect...

Les entreprises et la CSRD… Ce qui va changer

La directive européenne sur le reporting de durabilité des sociétés (CSRD) ambitionne de transformer l'économie en profondeur en imposant des normes strictes de transparence. Emilie Thibault,...

COUP DE PROJECTEUR SUR NOTRE NOUVEAU SITE ORVA AVOCATS

Nous venons de lancer une nouvelle version de notre site Internet. Notre développement s’accélérant, l’offre s’étoffe et évolue : notre site Internet se devait donc de refléter cette...

CFGS rejoint ORCOM

ORCOM annonce son rapprochement avec le groupe d’expertise comptable CFGS situé dans le Grand Est de la France avec des implantations stratégiques à Nancy, Remiremont, Saint Dié des Vosges,...

LES NOUVELLES REGLES D’ACQUISITION DES CONGES PAYES PENDANT LES ARRETS MALADIE

Le 13 septembre dernier, la Cour de cassation a opéré un revirement de jurisprudence majeur concernant l’acquisition des congés payés durant les arrêts maladie en alignant le droit français au droit européen.

ARRÊTS MALADIE ET CONGÉS PAYÉS : LES RÈGLES AVANT LE 13 SEPTEMBRE 2023

Jusqu’alors, la règlementation française prévoyait que :
• Les droits à congés payés du salarié sont acquis sur la base du travail effectif. Les absences liées à une maladie non professionnelle, qui ne sont pas considérées comme du temps de travail effectif, ne génèrent pas de droit à congés payés (article L.3141-3 du Code du travail).
• Les arrêts maladie d’origine professionnelle (AT/MP) sont assimilés à du travail effectif et permettent l’acquisition de congés payés dans la limite d’un an (Article L.3141-5,5° du Code du travail).

CE QUE DIT LA JURISPRUDENCE

Le 13 septembre, la Cour de cassation est revenue sur ces principes et a invoqué le respect du droit européen sur le droit au repos avec non application des dispositions françaises sur le sujet.
Les arrêts rendus reconnaissent que les salariés atteints d’une maladie ou victimes d’un accident, d’origine professionnelle ou non professionnelle bénéficieront d’un droit à congés payés qui intègre intégralement, sans limitation de durée, la période de leur arrêt. Ce qui signifie que même pendant un arrêt de travail pour maladie ou accident non professionnel, les salariés accumulent des droits à congés payés.

Ce revirement de jurisprudence opéré par la Cour de cassation reprend la position du droit de l’Union européenne prévoyant qu’il n’y a pas de distinction à opérer entre les salariés absents au travail en raison de leur maladie, qu’elle soit d’origine professionnelle ou non.

PORTÉE RÉTROACTIVE DE LA DÉCISION

La Cour précise également que les salariés ayant eu des absences avec impacts sur leur compteur de congés payés peuvent se prévaloir de ce revirement de jurisprudence pour solliciter rétroactivement le paiement des
congés payés afférents à leur période d’absence.
Sur ce point, la Cour de cassation considérait jusqu’alors que le point de départ de la prescription de l’indemnité de congés payés devait être fixé à l’expiration de la période légale ou conventionnelle au cours de laquelle les congés
auraient pu être pris. Elle opère, là encore, un changement de position dans l’un de ses arrêts du 13 septembre dernier, en précisant que «le point de départ du délai de prescription de l’indemnité de congés payés doit être fixé à l’expiration de la période légale ou conventionnelle au cours de laquelle les congés payés auraient pu être pris dès lors que l’employeur justifie avoir accompli les diligences qui lui incombent légalement afin d’assurer au salarié la possibilité d’exercer effectivement
son droit à congé.».
Sur ce fondement, il pourrait être soutenu de manière extensive que la prescription triennale ne peut pas être valablement opposée au salarié, ce qui aboutirait à ce que ce dernier puisse solliciter une régularisation de ses congés
payés pour toutes ces périodes d’arrêt de travail, sans limite temporelle et alors depuis son embauche.

Un texte législatif sera à paraître sur le sujet, de même que la jurisprudence précisera ces éléments.

L’AVIS ORCOM

Nous vous préconisons d’appliquer dès aujourd’hui ces nouvelles positions, susceptibles d’être transposées prochainement dans le Code du travail.
Par ailleurs, nous attirons votre attention sur l’application rétroactive de ces éléments.
Vous devrez donc arbitrer entre :
• Régulariser les situations antérieures des salariés dès aujourd’hui ;
• Attendre qu’un salarié adresse une demande de régularisation avant de procéder au rattrapage.
Nos équipes en droit social restent à votre disposition pour tout supplément d’information sur le sujet.